Induire quelqu'un en erreur

Induire quelqu'un en erreur

Induire quelqu'un en erreur le tromper.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • induire — [ ɛ̃dɥir ] v. tr. <conjug. : 38> • XIIIe; réfect. de l a. fr. enduire « amener à l esprit » d apr. lat. inducere « conduire dans, vers » → enduire 1 ♦ Vieilli Amener, encourager à (qqch., faire qqch.). ⇒ conduire, convier, engager, inciter …   Encyclopédie Universelle

  • ERREUR — La définition classique de la vérité et de l’erreur est celle d’Aristote: «Dire de ce qui est qu’il est, ou de ce qui n’est pas qu’il n’est pas, c’est dire vrai; dire de ce qui n’est pas qu’il est ou de ce qui est qu’il n’est pas, c’est dire faux …   Encyclopédie Universelle

  • Monter le coup à quelqu'un — ● Monter le coup à quelqu un l induire en erreur par des renseignements mensongers, le mener dans un piège …   Encyclopédie Universelle

  • Promener quelqu'un — ● Promener quelqu un le mener en bateau, l induire en erreur …   Encyclopédie Universelle

  • tromper — [ trɔ̃pe ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIVe; probablt emploi fig. de tromper 1217 « jouer de la trompe »; cf. se tromper de quelqu un (XIVe), « se jouer de lui » I ♦ V. tr. 1 ♦ Induire (qqn) en erreur quant aux faits ou quant à ses… …   Encyclopédie Universelle

  • circonvenir — [ sirkɔ̃v(ə)nir ] v. tr. <conjug. : 22> • 1355; lat. circumvenire « venir autour, assiéger, accabler » ♦ Agir sur (qqn) avec ruse et artifice, pour parvenir à ses fins, obtenir ce que l on souhaite. Il a circonvenu ses juges. ⇒ abuser,… …   Encyclopédie Universelle

  • tromper — (tron pé) v. a. 1°   Induire en erreur en employant la ruse, l artifice, le mensonge. •   Il me répondit en se moquant de moi, que je devais avoir observé que le monde veut être trompé ; ce mot est vrai, et se vérifia en cette occasion, RETZ Mém …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mal — mal, ale (mal, ma l ; au pluriel, maux, qu on prononce mô ; l x se lie : des mô z affreux) 1°   Adj. Quinuit, qui blesse. 2°   S. m. Ce qui nuit, ce qui blesse. 3°   La part de mal qui, aux yeux de l homme, règne dans l univers. 4°   Ce qui est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • manœuvre — 1. manœuvre [ manɶvr ] n. f. • 1409; manuevre « corvée » 1248; lat. tardif man(u)opera « travail avec la main » → manœuvrer I ♦ 1 ♦ Action sur les cordages, les voiles, le gouvernail, etc., destinée à régler le mouvement d un navire. Commander,… …   Encyclopédie Universelle

  • CONCURRENCE — DIR « C’est seulement grâce au principe de la concurrence que l’économie politique a quelque prétention au caractère scientifique. »John Stuart Mill /DIR La concurrence économique est l’expression d’une force à l’œuvre dans toutes les sociétés,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”